Ecoconstruire son site internet

Ecoconstruire son site internet

On pourrait penser qu’Internet est inoffensif pour la planète mais le numérique est responsable de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Internet pollue, c’est un constat. Mais il nous apporte aussi tellement. Ecoconstruire son site internet, c’est un bon moyen d’agir en faveur de l’environnement dans le domaine du numérique !

Jeunes entrepreneurs ou grandes entreprises, il est impossible aujourd’hui de développer son activité sans site internet. En effet, vitrine de votre activité et garant de votre expertise, votre site vous garanti une existence sur la toile et vous offre une visibilité dans le monde entier.

J’ai toujours pensé que chaque geste compte et que c’est bien en jetant un déchet dans une poubelle et non sur le sol qu’on sauve la planète. Si toutes les entreprises écoconcevaient leurs services numériques, il serait possible de diviser par 100 l’empreinte du numérique mondiale !

Gérer les impacts à la source

Epuisement des ressources non renouvelables, dérèglement climatique ou encore érosion de la biodiversité, les impacts du numérique sont nombreux et importants. Ils sont globalement répartis sur le matériel utilisé et sa durée de vie, le temps passé par l’internaute sur le site en ligne et le type de connexion. Pour réduire l’empreinte d’un site web, il faut donc agir sur tous ces leviers un à un.

L’écoconception web se fait tout au long du cycle de vie du produit, c’est à dire des matières premières du matériel utilisé jusqu’à sa fin de vie, la suppression du site ou sa refonte. Nous avons tous entendu parler de l’obsolescence programmée du matériel car nous en sommes les victimes tous les jours. Ecoconstruire son site internet commence par là : le choix du matériel utilisé pour sa conception et sa fabrication.

Développeur, graphiste, UX designer ou encore chef de projet, nous pouvons dès la mise en œuvre de nos métiers agir en faveur de l’environnement. De ce fait, j’ai décidé il y a 6 ans de monter mon outil de travail; mon ordinateur fixe. J’en ai choisi chacun des éléments et je m’assure de leur entretien afin de faire durer mon matériel le plus longtemps possible. Chaque composant changé pourra être revendu ou recyclé. Pour mon ordinateur portable, j’ai fait le choix de donner une seconde vie à un ordinateur qui a été remis à neuf via une plateforme de reconditionnement.

Participer à la Sobriété numérique

Ecoconstruire son site internet consiste à minimiser la quantité de moyens matériel et énergétique utiles à son fonctionnement, tout en gardant une qualité de service confortable pour l’internaute. Cela se fait dès la conception du site internet et à toutes les phases de fabrication du produit jusqu’à sa mise en ligne et son utilisation.

La sobriété numérique est une démarche qui consiste à prendre conscience des impacts associés à notre activité sur le net et de proposer un service nécessaire et raisonnable. De l’expression de vos besoins jusqu’au maquettage de votre site internet, en passant par son hébergement, chaque étape peut être éco-pensée.

Saviez-vous que 45% des fonctionnalités demandées par les utilisateurs ne sont jamais utilisées? La sobriété fonctionnelle permet de se concentrer sur ce qui est vraiment nécessaire. Ajouter des fonctionnalités ne rend pas forcément service à votre site, au contraire : il va l’alourdir, l’encombrer et le rendre plus confus à comprendre pour vos visiteurs. En facilitant l’expérience de vos utilisateurs et le chemin nécessitant l’accès à vos services, vous diminuez les impacts environnementaux associés.

Réduire l’empreinte écologique de son site web

Alors concrètement, que pouvez-vous faire pour diminuer l’impact numérique de votre site internet? Voici quelques bonnes pratiques qui peuvent vous aider :

  • Favoriser un design simple et épuré,
  • Optimiser le poids de vos images et adapter le format au web (jpeg, webP, etc.),
  • Redimensionner vos images à la bonne taille càd celle qui sera affichée sur votre site internet,
  • Utiliser les fonctionnalités HTML et CSS pour le design et les préférer aux images quand c’est possible,
  • Privilégier la conception “mobile first”,
  • Minimiser le nombre de pages au strict nécessaire pour limiter le temps de connexion sur votre site,
  • Mettre en cache navigateur tout ce qui peut l’être pour diminuer le nombre de requêtes HTTP,
  • Limiter et minifier le CSS (supprimer les caractères non nécessaires),
  • Compresser et optimiser les documents en ligne,
  • Utiliser un thème léger.

Il existe de nombreuses autres bonnes pratiques que vous pouvez appliquer pour améliorer l’empreinte écologique de votre site internet. Si vous avez besoin d’aide, MORI Digital se fera un plaisir de vous accompagner dans cette démarche !

Pour aller plus loin

Si vous voulez aller encore plus loin dans la démarche, il est possible de créer un site internet avec un très bas impact sur l’environnement. C’est d’ailleurs ce que propose Wexample via sa prestation Responsite. Ces sites conviviaux et épurés offrent les meilleures performances écologiques possibles. Trouvons ensemble l’équilibre parfait entre les besoins de vos utilisateurs et votre démarche environnementale !

5 réflexions sur “Ecoconstruire son site internet”

  1. Ping : Jeune entrepreneur : 7 bonnes raisons de déléguer la création de son site

  2. Ping : Jeune entrepreneur : quel est votre impact sur Internet ?

  3. Ping : Qu'est-ce qu'un blog éco responsable ?

  4. Ping : EcoIndex de votre site web : pourquoi et comment le calculer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *