diminuer son impact grâce à des écogestes

Les écogestes pour diminuer son impact sur internet

“Prendre l’avion, ça pollue”. Vous avez déjà entendu ça, pas vrai ? Évidemment, il serait difficile de contredire ce fait. Mais saviez-vous que le numérique a dépassé la part de l’aviation civile depuis 10 ans déjà ? La part du numérique dans les émissions de gaz à effet de serre dans le monde est aujourd’hui deux fois plus importante que celle du transport aérien civil. Voyager ça pollue, mais rester chez soi et trainer sur internet aussi…

On ne peut plus rien faire ! C’est ce qu’on pourrait dire (si on était défaitiste). Mais comme tout, il est possible d’agir à son niveau, de faire des choix en prenant conscience de son impact sur internet et de palier à ses impacts. Et c’est le thème de cet article : Quels sont les écogestes que vous pouvez mettre en place pour diminuer votre impact sur internet au quotidien !

Gérer sa consommation électrique

Aujourd’hui, 10% de l’électricité mondiale est consommée par le numérique alors qu’en 2005 cela ne représentait que 1%. C’est dire que faire attention à sa consommation électrique prend tout son sens alors que l’ère du numérique se développe de plus en plus. Il ne s’agit plus uniquement d’éteindre les lumières quand on quitte une pièce mais aussi de penser à éteindre ses équipements électroniques quand on ne les utilise pas.

Il faut savoir que des équipements éteints ou en veille continuent de consommer car le courant résiduel continue de circuler. C’est le cas notamment des ordinateurs, télévisions, etc. Vous pouvez installer des multiprises avec interrupteur que vous éteindrez après avoir éteint chaque équipement individuellement. Il existe de plus le label Energy Star, pour vos équipements de bureau comme les imprimantes, écrans et ordinateurs sur l’efficacité énergétique. Appliqué, il garantit une moindre consommation en fonctionnement ou en veille et donc peut être un repère de qualité pour vos achats.

Enfin, les chargeurs de vos téléphones ou tablettes continuent de consommer lorsqu’ils sont branchés. Il faut donc prendre l’habitude de les débrancher à chaque fin d’utilisation.

un écogeste simple débrancher son chargeur quand son téléphone est chargé

Gérer son équipement

Selon GreenIt, 62% des émissions de gaz à effet de Serre dues au numérique sont liées à notre utilisation des équipements ; dont 35% rien que pour leur fabrication ! Si vous voulez améliorer votre impact polluant lié au numérique une action indispensable doit être sur votre matériel : pensez durable et recyclable ! Il est important d’augmenter la durée de vie de vos équipements.

Ordinateur, smartphone, télévision, objets connectés en tout genre, ils ont tous un impact polluant conséquent lors de leur fabrication, qui nécessite des ressources importantes en eau et en énergie. Elle dégage aussi beaucoup de CO2, notamment lors de l’extraction des minerais. Or en 2020, il existait plus de 631 millions d’équipements numériques en France, soit en moyenne 11 appareils par français !

Afin de diminuer au maximum cet impact, de simples écogestes peuvent être mis en place :

  • Mutualiser vos équipements pour en avoir moins ;
  • Éviter de changer d’équipement s’il fonctionne encore ;
  • Faire réparer au lieu de remplacer si possible ;
  • Faire appel au réemploi en achetant reconditionné ou en fournissant vos appareils usagés à des organismes de reconditionnement.

Il existe par exemple une antenne d’Emmaüs qui permet l’accès aux outils numériques à moindre prix pour les personnes en situation de précarité. En tant qu’entrepreneur, vous pouvez participer à cette action en faisant dons de vos matériels fonctionnels via leur réseau LaCollect.Tech. Vous pouvez aussi encourager les entreprises que vous connaissez à le faire.

Ecogeste : reconditionnement de matériel chez Emmaüs-connect

Les écogestes de la navigation internet

Nous avons vu les écogestes qui concernent le sens large de votre gestion numérique. Mais vous pouvez aussi agir au quotidien, lorsque vous travaillez sur votre ordinateur ou quand vous trainez sur internet. Vous êtes, à votre échelle, vous aussi des acteurs importants pour aller vers un numérique plus respectueux de l’environnement !

La pollution engendrée par votre consommation quotidienne sur internet est due principalement à l’énergie et à la mémoire nécessaire pour faire fonctionner l’équipement. Pour diminuer cette consommation, vous pouvez notamment :

Choisir un navigateur peu énergivore

On notera par exemple qu’Opéra ou Brave consomment moins d’énergie que leurs homologues plus classiques comme Firefox ou Chrome par exemple.

Choisir en conscience son moteur de recherche

Ils existent de nombreux moteurs de recherche, dont le plus connu reste Google. Cette étude de Greenspector démontre que les moteurs de recherche n’ont pas le même impact sur l’environnement. On peut noter par exemple que Qwant a pratiquement les pires résultats dans tous les domaines de recherche.

Utiliser ses favoris ou entrer l’adresse directement

Lorsque vous naviguez sur un site que vous connaissez, il sera moins énergivore de cliquer sur votre onglet de favori ou de rentrer l’adresse que de lancer une recherche basique. N’hésitez donc pas à mettre MORI Digital dans vos favoris 😉.

Utiliser un thème sombre

Cela permet de réduire l’impact carbone de 3%. En effet, il permet d’augmenter l’autonomie de vos appareils car il diminue l’énergie nécessaire pour l’utilisation de vos écrans.

Limiter le nombre d’onglets ouverts

Il est possible d’utiliser une extension comme The Great Suspender qui inactive tous vos onglets non utilisés au bout d’un certain temps.

Limiter le nombre d’extensions que vous utilisez

Elles sont consommatrices de mémoire. L’avantage de Brave par exemple est qu’un bloqueur de publicité est intégré, évitant l’installation d’une extension spécifique pour cet usage.

Toutes ces actions sont faciles à mettre en place et permettront de diminuer votre impact lorsque vous utilisez internet.

Les autres pistes pour diminuer son impact

Pour aller encore plus loin, vous pouvez agir sur d’autres leviers. Limiter son impact c’est agir pour la sobriété numérique or la vidéo représente à elle seule 60 % des flux de données mondiaux et plus de 300 millions de tonnes de CO2 par an, selon le rapport de Shift Project. Un des écogestes simples à mettre en place constitue à diminuer la qualité des vidéos que vous regardez sur internet. Passez par exemple en 720p au lieu de regarder toutes vos vidéos en 1080p.

L’utilisation à outrance des cloud est aussi une source de pollution. En effet, vos photos, vidéos, etc. stockées en ligne demandent des ressources pour être disponibles partout et à tout moment. En privilégiant un stockage en local, vous agirez en faveur de l’environnement !

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux écogestes simples qui peuvent vous permettre d’agir. Le dernier point essentiel en tant qu’entrepreneur est de toujours communiquer en conscience : ne publiez jamais pour publier mais pour atteindre un véritable but. Prenez en compte votre impact pour déterminer par exemple la fréquence de vos newsletters. Triez vos abonnements et vos mails pour éviter un stockage inutile et consommateur d’énergie. Et si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à me contacter !

3 réflexions sur “Les écogestes pour diminuer son impact sur internet”

  1. Je vais appliquer ces super conseils dès maintenant ! Ça fait longtemps que j’essaye d’appliquer des écogestes sur ma consommation du numérique mais je ne sais jamais faire la liste des actions possibles alors cet article m’as beaucoup aidé !! Merci MORIDigital 🥰

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.