ecoindex de votre site web

EcoIndex de votre site web : pourquoi et comment le calculer ?

Être sur Internet, construire un business en ligne à votre image, créer un site ou surfer sur la toile nourrit la pollution numérique. Cela peut se mesurer concrètement grâce à un outil de mesure précis : l’EcoIndex de votre site web pour chacune de vos pages.

Avec toutes les informations et la sensibilisation sur le sujet des sites Internet et de leur impact mondial, il n’est plus possible de ne pas se sentir concerné. L’EcoIndex est un premier pas, qui permet d’évaluer la performance environnementale de tous les sites internet.

Comme nous l’avions déjà évoqué ensemble, Internet est un des plus gros pollueurs de la planète. Il est donc important, pour chacun d’entre nous, de mesurer la consommation de nos outils de travail et de la réduire un maximum. Ainsi, nous rendrons à notre échelle l’Internet professionnel plus vert.  

Si vous souhaitez en savoir davantage et découvrir comment mesurer l’impact de votre site internet sur l’environnement, alors cet article est fait pour vous !

ecoindex de votre site web

Qu’est-ce que l’EcoIndex de votre site web ?

Pour créer un site afin d’attirer de nouveaux clients, certaines questions se posent de façon automatique : choix du nom de domaine, gestion de contenu, ergonomie, identité visuelle, ou encore hébergeur.

Néanmoins, faire un site nécessite aussi d’aller plus loin et d’intégrer son impact environnemental dans vos priorités. Pour mesurer votre « dette digitale », il existe une donnée chiffrée et claire : l’EcoIndex de votre site web.

L’EcoIndex est un outil qui permet d’établir un score de 0 à 100 de performance environnementale d’une adresse URL donnée. 100 étant la meilleure note.

Calcul de l’EcoIndex de votre site web

Cet EcoIndex de 0 à 100 est calculé à partir de trois critères spécifiques :

  • Nombre d’éléments du DOM (document object model). De façon plus simplifiée : plus le site est complexe en terme de construction et programmation, et plus il nécessite d’efforts au « système internet » pour être affiché.
  • Poids des données transférées (Ko) qui permet d’estimer les efforts à faire pour transporter la page jusqu’au navigateur.
  • Le nombre de requêtes HTML.

Une fois cette note de 0 à 100 obtenue, vous avez une première information sur votre impact.

Néanmoins, cette valeur est ensuite associée à d’autres données environnementales afin d’aller encore plus loin :

  • Impact moyen d’émission de gaz à effet de serre,
  • Consommation d’eau douce,
  • Quantité de mémoire vive (RAM) nécessaire,
  • Nombre de cycles processeur (CPU) consommés par le processus navigateur qui affiche votre URL,
  • Etc.

Cela permet de classer le site web sur une échelle de A à G (norme européenne).

Même si cela peut paraître compliqué à comprendre ou à appréhender, vous pouvez vous concentrer sur ce qui importe réellement (plutôt que les critères de calcul en détail) :

L’EcoIndex est un outil gratuit qui permet de calculer l’empreinte environnementale.

Et, si vous êtes dans le cas contraire et que vous souhaitez en savoir plus sur le calcul, je vous laisse le lien du site EcoIndex.fr pour en savoir plus.

Quels sont les outils pour mesurer votre EcoIndex ?

Maintenant, que vous savez que cette estimation est une donnée importante, comment la calculer ?

Plusieurs outils gratuits en ligne permettent de connaître votre EcoIndex.

Le plus connu dont je voulais vous parler dans cet article est le site GreenIT.fr. Comme tous les outils de calcul, il permet de donner votre note d’EcoIndex pour chacune des pages web de votre site Internet (et non pour tout le site).

Ce qui est très intéressant sur GreenIt, c’est qu’il ne donne pas uniquement l’EcoIndex de la  performance environnementale. En effet, il  propose également des pistes concrètes d’amélioration.

Il est d’ailleurs possible d’utiliser une extension GreenIT-Analysis à ajouter sur votre navigateur afin d’obtenir plus rapidement l’information.

Voici un exemple obtenu :

EcoIndex de votre site web

La note EcoIndex obtenue ici est de 60,12/100.

GreenIT n’est évidemment pas le seul outil disponible. Nous pouvons citer également EcoMeter, Greenspector, Ecograder, … À vous de trouver celui qui vous convient le mieux.

Je vous conseille fortement d’utiliser un de ces sites pour tester vos pages dès à présent. L’analyse est rapide, complète et vous permet déjà une première démarche éco responsable.

Comment réduire l’impact de votre site internet sur l’environnement ?

Maintenant, que vous connaissez l’impact environnemental de votre site grâce à l’EcoIndex de vos pages principales, que faire ?

Le premier conseil est de partir sur l’écoconception de votre site internet. Dès la conception de sites, ou lors d’une refonte.

Pour rappel, écoconstruire sa page web permet d’agir sur tout le cycle de vie du produit : du choix des matières premières de votre matériel informatique à la suppression ou refonte du site.

Cette façon de penser et de réaliser un site permet de minimiser la quantité des moyens matériels et énergétiques utiles au bon fonctionnement de son business en ligne.

Quelques pistes pour écoconstruire votre site web

  • Poser les objectifs avant de faire un site internet,
  • Penser en amont l’architecture du site (éviter les pages inutiles) avant la création de site,
  • Proposer du contenu de qualité (référencement SEO),
  • Travailler la rapidité de vos pages web,
  • Construire le responsive lors de la création de sites,
  • Abolir la duplication de code, et utiliser du code en anglais (universel),
  • Choisir un hébergement vert.

Cela peut vous sembler très technique et compliqué. Ne vous formalisez pas sur les termes et déléguer cette partie.  

N’hésitez pas à contacter un professionnel comme MORI Digital qui est là pour vous épauler dans  toutes les étapes de création de site web. De l’hébergement web CMS, au webdesign, en passant par la conception de site elle-même.

Quelques pistes pour diminuer votre impact environnemental

Voici quelques pistes d’amélioration concrètes de manière générale sur la pollution sur Internet :

  • Entretenir votre matériel pour éviter d’en changer trop souvent,
  • Acheter d’occasion,
  • Modérer votre consommation d’Internet,
  • Limiter le nombre de programmes ouverts en même temps,
  • Stocker sur votre ordinateur plutôt qu’en ligne ou sur le cloud,
  • Utiliser des moteurs de recherche éthiques,
  • Créer des favoris pour vos sites chouchous,
  • Ne pas ouvrir plusieurs onglets non utilisés à la fois,
  • Vider le « cache » de votre navigateur,
  • Ou encore bloquer les publicités.

EcoIndex de votre site web : pour aller plus loin

Ce qu’il est important de retenir de cet article, c’est que nous pouvons tous agir sur notre impact environnemental sur le web.

Cela se réfléchit dès la création de site internet, jusqu’au choix de votre matériel informatique, de vos habitudes de navigation à la suppression de votre ancien site internet.

Si votre site Internet est déjà construit, prenez quelques minutes pour calculer votre EcoIndex sur un site gratuit, rapide et pratique. Cela vous permettra d’obtenir une note sur 100, et dans la plupart des cas des pistes d’amélioration.

Vous pouvez confier la création de votre site à un professionnel afin de réduire dès le démarrage votre impact environnemental. Ou vous faire épauler pour la refonte de vos pages web en écoconception.

Alors, faites le test sur votre page d’accueil (home) et dites moi votre note en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.