10 points essentiels quand on lance un projet web

Gestion de projet : 10 points essentiels quand on se lance

Quand on parle de gestion et d’organisation de projet, cela semble toujours un peu confus. Vous avez un projet web en tête : disons créer un site internet. Il suffit de se lancer, non ? Oui… mais pas tout à fait. Se lancer sans se préparer, c’est un peu comme faire un saut en parachute… sans parachute ! Ce n’est vraiment pas une bonne idée.

Se lancer dans un projet c’est un peu comme voyager. Plus vous vous préparez et mieux vous profiterez du voyage. Si ce n’est pas fait, alors les mauvaises surprises peuvent se multiplier : dépenses imprévues, changement de programme ou encore obstacles indésirables.

La gestion de projet comme un saut en parachute

La gestion de projet vous permet d’atteindre vos objectifs mais aussi d’économiser de l’argent. Et oui, investir dans la gestion de projet c’est rentable ! Vous ne me croyez pas ? Attendez, je vais vous montrer tout ça.

préparer son projet

D’accord, préparer son projet c’est bien beau… mais ça veut dire quoi ? Pour faire simple, il s’agit de se donner les outils pour avoir une vision globale de ce que l’on souhaite avec ce projet. Un projet digital peut être la création d’un site internet, la création d’une aplication, le lancement d’un podcast ou d’une formation, la gestion d’une chaine vidéo ou de streaming, la création d’une communauté, etc.

Et oui, les projets web sont nombreux, variés et tellement différents de l’un à l’autre. Vous pouvez lancer deux formations et leur gestion ne sera pourtant pas du tout la même ! Pourquoi ? Parce que la gestion de projet dépend du projet en lui-même. Il faut donc à chaque fois revoir les points un à un.

1- Étudier son écosystème

L’écosystème d’un projet c’est tous les tenants et aboutissants de celui-ci. L’outil le plus efficace selon moi ? Une carte mentale. Au centre, votre projet et ensuite vous pouvez l’étendre à l’infini : vos inspirations, vos parties prenantes, vos concurrents (globaux), vos sources de revenus, vos envies, votre développement, etc.

L’écosystème est un très bon moyen de vous rendre compte de ce que vous souhaitez réellement de votre projet. Où est-ce que vous aimeriez que cela vous mène ? Qui est inclu dans votre projet ? Qu’est-ce qui vous aide à le construire ?

Cet écosystème est bon pour vous offrir une vision globale et exhaustive de ce projet.

2- Se renseigner sur la concurrence

Analyser la concurrence c’est faire un benchmark. Celui-ci est indispensable pour définir votre positionnement et déterminer toute votre stratégie marketing.

Que propose vos concurrents ? Sur quel créneau se positionnent-ils ? Quel format ils proposent ? Toutes ces questions ont pour but de déterminer votre offre : en quoi vous allez vous démarquer mais aussi quel tarif vous allez proposer. Est-ce que vous êtes plutôt haut, bas ou dans la moyenne ?

Étudier la concurrence, ce n’est pas copier vos concurrents. C’est faire le point sur ce qu’il y a sur le marché et voir en quoi et comment votre projet va pouvoir s’y insérer.

3- Faire son SWOT

Le SWOT, Strengths/ Weaknesses/ Opportunities & Threats, et une méthode pour étudier les forces et faiblesses internes et les opportunités et menaces externes à votre projet. Il se présente sous la forme d’un tableau simple qui est un outil puissant de prise de décision.

Ici, le SWOT de MORI Digital quand j’ai lancé mon projet :

SWOT MORI Digital du lancement projet

On peut y voir que dans mes faiblesses j’avais noté un manque d’expérience dans l’entrepreneuriat et un manque de connaissances techniques. Ces constations m’ont permis de :

  • Faire le choix de m’entourer. J’ai d’ailleurs rejoint le Empower nana club pour être suivie pendant 1 an !
  • Valider mes connaissances techniques par une formation. J’ai obtenu un diplôme d’État de cheffe de projet digital.

L’étude des menaces m’a permis de prendre certaines décisions stratégiques. J’ai choisi d’utiliser mon blog pour expliquer l’importance de la gestion de projet et aider les entrepreneurs et petites entreprises à mettre en place des outils concrets.

4- Définir à qui est destiné le projet

Quand vous lancez un projet, vous ne le faites pas pour vous. Bien sûr c’est votre projet, mais que ce soit votre site, votre podcast ou votre formation, le but c’est que quelqu’un l’utilise, que quelqu’un l’achète ou que quelqu’un l’écoute.

Alors ce quelqu’un, c’est qui ? C’est ce qu’on appelle un client cible ou encore un persona. Le connaitre c’est savoir comment lui parler et par quels réseaux. Le plus simple ? Se poser cette question : Comment imaginez-vous la personne qui a besoin de votre projet et que vient-elle chercher ?

Organiser sa gestion de projet

Vous avez maintenant une vision très claire de votre projet. Il faut penser à l’organiser. Et là encore, il y a du boulot ! Planifier son projet c’est encore une fois une étape essentielle de gestion de projet. Prévoir c’est éviter de s’inquiéter, c’est diminuer sa charge mentale et faire un pas de plus vers le succès !

5- Faire le point sur ses propres capacités

Entrepreneur, freelance ou petite entreprise, nous voulons souvent réaliser les projets nous-mêmes en interne. Nous avons l’impression que c’est un gain de temps et d’argent. Mais c’est faux ❌ Attention, je ne vous dis pas que vous ne pouvez pas réaliser votre projet. Je dis juste que vous devez d’abord évaluer honnêtement vos capacités.

Reprenons l’exemple de la création d’un site internet. Pour cela il faut connaitre :

  • L’utilisation des outils,
  • Les mentions légales,
  • La stratégie marketing,
  • L’UX design,
  • Le graphisme,
  • Le référencement,
  • Le responsive,
  • etc.

Vous trouvez que c’est beaucoup ? Oui c’est vrai. Et ça s’apprend. Mais le temps que vous prenez à apprendre tout ça, c’est du temps que vous ne passez pas à travailler pour vos clients et donc à créer de la valeur financière.

6- Déléguer si nécessaire

Il est donc important de pouvoir déléguer quand c’est nécessaire. Mais il est vrai que déléguer ce n’est pas toujours facile. Déjà c’est un investissement et en plus il faut trouver la bonne personne. Mais c’est souvent beaucoup plus rentable. Pourquoi ? Un spécialiste va mettre en place directement les bonnes pratiques, il va créer une stratégie et n’ométera aucun détail. Alors que vous risquez de recommencer plusieurs fois.

Reprenons l’exemple du site internet ! Imaginons que vous êtes autodidacte et que vous êtes plutôt doué.e techniquement, vous pourrez construire votre site vous même. Mais vous pouvez vous faire accompagner pour réaliser une Charte graphique ou déterminer le bon design. Ainsi, vous aurez une maquette à suivre et vous gagnerez un temps précieux !

7- Faire un planning agile

Planifier son projet cela évite de partir dans tous les sens mais surtout de se laisser dépasser. Mais attention ! Prévoir des dates ne veut pas dire se mettre une pression de fou pour tout faire rapidement. C’est pour cela que je parle de planning AGILE.

L’agilité en gestion de projet c’est se donner les moyens de réagir rapidement et de s’adapter aux changements. Alors comment prévoir un planning agile de votre projet ?

  • Divisez votre projet en plusieurs grandes étapes.
  • Chaque étape doit aboutir à un livrable (ex: une charte graphique, une maquette, la V1 d’un site, etc.).
  • Prenez en compte des temps de réflexion : des jours “off” qui vous permettent de prendre du recul sur le projet, de valider le rendu du livrable ou d’ajuster le projet si nécessaire.

Se donner les moyens de réaliser son projet

Se lancer dans un projet c’est aussi être prêt à se donner les moyens. Un projet ne se réalise pas sans rien, il nécessite forcément un investissement: de temps et financier en déléguant et/ou via l’achat d’outils.

Dans tous les cas, réaliser un projet web va prendre du temps. Et il faut être prêt à investir ce temps et cet argent. Vous ne pourrez pas récolter les fruits si vous ne plantez rien.

planter pour obtenir des résultats pour son projet digital

8- Prévoir un budget pour son projet

Il est fortement conseillé de prévoir un budget. N’hésitez pas demander à des prestataires des devis afin de vous rendre compte du prix du marché de votre projet. Vous pouvez aussi calculer le coût que cela va représenter si vous le réalisez vous-même :

  • En prenant en compte le temps pour la réalisation du projet. Quel que soit le temps prévu par un professionnel, si vous ne connaissez pas le sujet, doublez ce temps. Vous pouvez être sure que ça vous en prendra beaucoup plus.
  • En prenant en compte le manque à gagner : plus de travail pour vous, c’est moins de travail au service de vos clients.

Cela ne veut pas dire que vous devez tout déléguer ! Tout est une question de calcul, de risque et de choix.

9- Trouver les bons outils

Les outils sont puissants pour vous aider à la réalisation de vos projets web. Ils peuvent vous suivre dans la gestion de projet, ils peuvent être le ciment de la création de votre projet ou vous aider à le maintenir. Dans tous les cas, il est important de se renseigner sur les outils qui sont à votre disposition. Une simple recherche internet peut vous aider à ce sujet. N’hésitez pas à regarder plusieurs sources, des comparatifs, des retours d’expériences etc. pour faire votre choix en toute conscience !

10- Se lancer sans regret !

Préparer son projet c’est bien, mais à un moment il est important de se lancer ! Il faut se rappeler qu’un projet évolue. Il peut nécessiter des changements, des modifications ou des améliorations. Vous avez le droit de vous tromper aussi ce n’est pas grave ! Un projet c’est une suite d’itérations :

⚙ Stratégie > Tests > Analyse > Adaptation > et on recommence !

Il n’est jamais immuable. Et ce n’est pas grave, au contraire ! Nous mettons en avant de plus en plus l’expérience utilisateur, c’est à dire le ressenti que vos cibles auront tout au long de leur parcours dans votre projet. Ils auront forcément des retours. Et grâce à cela, vous pourrez améliorer votre projet pour en faire un produit encore plus abouti.

Alors n’ayez pas peur d’essayer ! C’est en testant qu’on apprend ! Et si vous n’arrivez pas à organiser votre projet, si vous ne savez pas comment vous y prendre, je mets à votre disposition des appels découvertes gratuits de 30min pour que vous me parliez de vos projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.