Les 10 erreurs à ne pas faire quand on crée un projet web

8 erreurs à ne pas faire quand on crée un projet web

Parler de projet web ça peut sembler parfois flou. Un projet est un “ensemble d’activités et d’actions entreprises afin de répondre à un besoin précis dans des délais et un budget prédéfinis”. Un projet web a la particularité qu’il concerne le digital par sa forme ou son contenu : site internet, application, formation en ligne, logiciel, podcast, stratégie webmarketing, création de contenus sur les réseaux, etc. Les projets sont aussi variés que possible. Et pourtant, on retrouve souvent les mêmes erreurs quand on essaie de se lancer. Alors qu’elles sont celles que l’on doit absolument éviter quand on crée un projet sur internet ?

quelles erreurs ne pas commettre quand vous êtes dans la création d'un projet web ?

Dans cet article, je vous explique comment maximiser vos chances de réussite dans la réalisation de votre projet web. Comme il vaut mieux prévenir que guérir : installez-vous, prenez de quoi noter et c’est parti pour lancer vos projets en toute sérénité !

1- Ne pas prendre en compte vos clients cibles dans votre projet web

On vous parle de clients cibles à toutes les sauces. Donc si vous êtes entrepreneur.es depuis un petit moment, il est possible que vous ayez levé un peu les yeux au ciel en lisant ce titre. Et pourtant ! Le client cible n’est pas un gadget que l’on demande de créer pour le fun. Il est concrètement utile dans vos projets digitaux. Pourquoi ? Parce qu’il va déterminer la forme et le fond de ce que vous allez proposer.

Connaitre votre client cible vous permettra aussi d’être cohérent avec vos offres. Il n’est pas nécessaire de créer une offre digitale onéreuse si votre audience n’a pas les moyens de se l’offrir. Un exemple simple serait de proposer une offre chère à des étudiants. S’ils peuvent avoir besoin de votre service, ils ne pourront surement pas se l’offrir et leurs parents auront d’autres priorités. Vous ne pourrez alors pas vendre ! Tout ce travail pour rien, c’est quand même bien dommage.

Pensez donc, avant de vous lancer, à bien vous assurer que votre offre répond aux problématiques de votre cible mais aussi qu’elle est cohérente avec elle.

2- Ne pas s’organiser pour créer votre projet

Et oui encore cette sacro-sainte Organisation. Vous le savez, je l’aime d’amour mais je vous jure qu’elle aussi, elle vous aime ! S’organiser c’est utile et essentiel quand on se lance dans un projet sur internet parce que cela vous permet :

  • D’avancer vers la réalisation de votre projet web grâce à des étapes définies ;
  • De vous assurer un budget et de rester dedans (la sécurité financière c’est important je ne vous apprends rien) ;
  • De voir l’avancement de votre projet en validant au fur et à mesure des étapes ;
  • À voir ce qui pose problème pour réagir rapidement.

Afin de bien vous organiser, je vous conseille de mettre en place quelques outils simples. Faites un budget de votre projet. N’oubliez pas que ce que vous ne déléguez pas n’est pas forcément gratuit… Le temps que vous y passerez vous empêchera de travailler sur des prestations clients.

Suivez l’avancée de votre projet grâce à des kanbans. Il s’agit d’une vision des tâches par colonnes, organisées par état (pas commencé, en cours, en validation, terminé). C’est extrêmement efficace pour se rendre compte ce que vous devez faire, et où vous en êtes. Vous pouvez voir quelles sont les tâches qui sont bloquées et donc trouver une solution et agir. Il existe de nombreux outils comme Trello, Notion, Asana, etc. pour générer des kanbans et faire du suivi de projet web. Je vous présente d’ailleurs dans cet article comment utiliser Notion dans sa gestion de projet web. Vous verrez notamment plusieurs Kanbans et leurs utilisations possibles.

explication d'un kanban pour l'organisation de son projet web

3- Ne pas prendre en compte la concurrence

C’est assez évident mais ne copiez pas vos concurrents. Déjà, souvent vous le faites moins bien et en plus cela peut nuire à votre réputation. Quoique l’on dise, le monde professionnel est un petit monde et cela vous retombera dessus à un moment ou un autre. Cependant, il est toujours intéressant de voir ce que font vos concurrents. Cela peut vous permettre de :

  • Mieux comprendre les besoins de votre cible ;
  • Se rendre compte du marché et donc des possibilités ;
  • Mettre en avant vos différences. Que faites-vous que vos concurrents ne fassent pas ?

4- Ne pas prévoir les risques de votre projet digital

Une grande partie des projets web n’aboutissent jamais. Les principales raisons sont les retards de planning et les dépassements de budget. Vous imaginez donc à quel point il est essentiel de mettre en place une gestion des risques dans vos projets. Et pour ça, rien de plus simple !

Dans un premier temps, faites la liste de tout ce qui pourrait mal se passer dans votre projet digital. Alors oui, c’est un petit voyage stressant mais vous allez voir, c’est pour le mieux ! Vous pouvez noter un prestataire qui vous abandonne, le manque de connaissance pour une tâche spécifique, des problèmes relationnels dans l’équipe, etc.

Pour chaque risque potentiel, vous allez alors proposer deux solutions : une pour prévenir que ça arrive, l’autre pour corriger si c’est arrivé.

exemple de gestion de risque d'un projet web

Vous pouvez mettre en place les actions préventives dès la planification de votre projet web. En cas de souci, vous pourrez réagir très rapidement car vous avez déjà réfléchi calmement à vos actions correctives et non dans le rush de la crise.

5- Imaginer que votre projet web doit être parfait

Le perfectionnisme est le plus grand ennemi des entrepreneur.es… avec le syndrome de l’imposteur. De nombreuses personnes ne lancent jamais leur produit ou leur projet digital pour la simple raison qu’il n’est jamais “assez bien” pour être commercialisé.

En voulant offrir quelque chose de parfait vous êtes bloqués à un stade de développement infini ou pire, vous ne faites rien de peur que cela n’atteigne pas vos propres exigences : bienvenue alors dans l’immobilisme.

Comment palier ce souci ? Je vous recommande le bêta-testing de votre projet internet. Le principe est simple, vous proposez à une poignée d’utilisateurs votre produit à un prix moindre dans l’optique qu’ils vous fournissent leurs retours. Ils sont pleinement conscients qu’il s’agit d’une première version et que cela sera amélioré.

Cette technique est un très bon moyen pour avancer vos projets et vous assurer qu’ils répondent exactement aux besoins de vos futurs utilisateurs. Faites moins mais mieux : prévoyez un projet viable et simple que vous complexifierez au fil du temps et des retours de vos clients !

En tant qu’entrepreneurs, il y a tellement de choses que l’on doit faire. Nos casquettes sont multiples et pesantes. Malheureusement, il y en a une qui est souvent oublié et pourtant qui est indispensable : l’aspect légal qui touche à votre projet.

Nombreux sont des entrepreneurs qui mettent en ligne des sites sans mentions légales, ou qui ne savent pas quand avoir des conditions générales de vente. Ce que je vous conseille ? Vous renseigner ou vous faire accompagner pour vous assurer que votre projet sera protégé et ne sera pas en danger par un manquement de votre part sur le côté juridique.

7- Ne pas communiquer sur votre projet web

Vous avez construit votre projet, vous avez tout pris en compte et il est génial ! Vous le mettez en ligne… et rien. Il ne se passe rien. Aucune vente, aucun retour… mais que se passe-t-il ?!

Mais dis donc… à qui avez-vous parlé de votre projet ?

Seule une infime partie de votre audience voit réellement vos posts. La faute aux algorithmes qui testent vos contenus sur une petite poignée de gens et en fonction de leurs engagements, le proposeront à plus de monde (ou pas).

Il est donc important de mettre en place une véritable stratégie de communication de votre projet web. Il faut en parler régulièrement, sous plusieurs formes et formats et sur plusieurs canaux (réseaux divers, newsletter, etc.). Tout cela dans le but de le rendre visible. C’est essentiel car vous pouvez avoir le projet parfait, s’il n’est pas mis en face de la bonne cible, il ne sera pas utilisé !

Comment communiquer sur son projet web ?

8- Ne pas prendre en compte les feedbacks

Un projet web n’est jamais fini ! Ce n’est pas parce qu’il est sorti que votre travail s’achève, bien au contraire. Une fois en ligne, n’hésitez pas à prendre les retours de vos utilisateurs. Vous pouvez faire des questionnaires de satisfaction à la fin d’une prestation, demandez des retours sur ce que vous pourriez améliorer et en profiter pour demander des témoignages.

Vos utilisateurs sont vos meilleurs commerciaux : s’ils aiment votre produit/ prestation alors ils deviendront des ambassadeurs et en parleront autour d’eux. Et le bouche à oreille est un très fort moyen d’acquisition à ne surtout pas négliger.

N’hésitez donc pas à écouter votre communauté pour améliorer votre produit digital, tout en suivant votre instinct afin que votre produit soit toujours aligné à vos valeurs et ce que vous voulez transmettre. Cela renforcera en plus votre lien avec votre communauté qui sera ravie d’avoir été écoutée !

Un projet en cours de réalisation ? Vous avez besoin d’un bras droit pour vous organiser et arriver à votre but ?

1 réflexion sur “8 erreurs à ne pas faire quand on crée un projet web”

  1. Ping : Comment gérer les risques de son projet web ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *