les hébergeurs verts existent-ils vraiment

Les hébergeurs verts existent-ils vraiment ?

Si vous êtes ici, c’est probablement parce que vous souhaitez faire la différence et réfléchir à votre impact environnemental sur internet. Aujourd’hui on entend de plus en plus parler d’hébergeurs verts ou écologiques. Mais attention au greenwashing, c’est à dire aux promesses trompeuses et aux solutions faussement engagées. Dans cet article je vais vous expliquer quels sont les leviers d’actions des hébergeurs pour diminuer leur impact environnemental !

Qu’est-ce qu’un hébergeur ?

Savez-vous comment fonctionne votre site internet ? Quand votre client tape votre adresse web dans un navigateur, il va en fait se connecter à la machine du serveur de votre hébergeur. Celle-ci génère du code, qui détermine comment le site va fonctionner, qui envoie une réponse dans un langage lisible par le client grâce au navigateur.

Stockage des serveurs dans un data center

Pour visualiser, un serveur est un boitier, sans écran ni clavier, qui ne sert qu’à stocker et renvoyer les sites, 7j/7 et 24h/24. Ils sont rangés dans des colonnes (des baies) dans un hangar sécurisé appelé un data center. L’hébergeur est l’entreprise qui gère ces centres de données et les serveurs stockant vos sites internet. Ils s’assurent que vos sites soient toujours disponibles.

Comme vous pouvez l’imaginer par cette simple description, les centres de données sont énergivores ! Ils sont allumés en continu et produisent énormément de chaleur.

Si vous étudiez tous les impacts environnementaux de votre activité sur internet, et si vous avez dans l’idée de diminuer votre impact environnemental, faire le choix d’un hébergeur plus écologique semble judicieux !

Quel est l’impact d’un hébergeur ?

Comme je vous l’ai expliqué précédemment, un hébergeur consomme une grande quantité d’électricité, et ce 24h/24 et 7j/7 car il doit maintenir le fonctionnement des serveurs. De plus, lorsqu’une personne tente d’accéder à votre site internet, la requête doit être envoyée jusqu’au lieu de stockage du serveur contenant votre site internet. Puis, les données de votre site doivent être renvoyées jusqu’au client. Plus la distance est longue et plus la consommation est grande.

Comme vous avez pu le remarquer chez vous avec votre propre boitier de PC, un serveur qui fonctionne chauffe. Il est donc nécessaire de le refroidir pour éviter qu’il devienne défectueux. Dans chaque baie, on retrouve un grand nombre de serveur. Chaque hangar possède lui de nombreuses baies. De ce fait, un data center produit énormément de chaleur qu’il est nécessaire de contrer. Une température adéquate doit donc être maintenue en continu dans le bâtiment, quelle que soit la saison. De nombreux data centers utilisent donc une climatisation.

On peut ajouter à cela les impacts dus à l’entreprise en elle-même : électricité, consommables divers, chauffage, transport etc.

Comment les hébergeurs deviennent-ils verts ?

Il existe de nombreux leviers afin que les hébergeurs puissent agir sur leur consommation et devenir plus écologiques. Ils peuvent notamment se concentrer sur :

  • Le choix des énergies utilisées pour le fonctionnement du data center, en favorisant les énergies renouvelables par exemple ;
  • Le choix du lieu d’implantation même du bâtiment ;
  • Les méthodes de refroidissement des serveurs. Il est notamment possible d’utiliser l’air extérieur au lieu d’un climatiseur ;
  • La réutilisation de la chaleur produite par les serveurs, pour par exemple le chauffage des bureaux ;
  • L’entretien, la réparation et le recyclage des matériaux défectueux ;
  • Le choix et l’achat de matériels respectueux de l’environnement, avec des consommations moindres.

Certains hébergeurs investissent aussi pour compenser leurs émissions carbones. Si je trouve l’idée louable, j’ai parfois des doutes sur la réalité des actions entreprises et le véritable impact engendré.

Enfin les hébergeurs verts mettent en place des actions au sein même de leur entreprise pour diminuer leur impact. Ils peuvent diminuer la consommation énergétique des bureaux (choix d’ampoules adaptées, minuteurs, etc.), trier les déchets et encourager des solutions de covoiturage par exemple.

les engagements écologiques de l'hébergeur vert infomaniak
(les 20 engagements écologiques d’infomaniak)

les outils de contrôle des hébergeurs verts

L’indicateur PUE

Le Green Grid, un consortium industriel à but non lucratif qui travaille sur les questions d’économie d’énergie, a mis au point un indicateur pour mesurer l’efficacité énergétique des centres de données : le Power Usage Effectiveness (PUE).

Cet indicateur est calculé en divisant la quantité totale d’énergie utilisée par un data center par la somme des énergies nécessaires au fonctionnement de chaque équipement informatique présents dans celui-ci. Concrètement, si un hébergeur a un PUE de 2, cela signifie que pour 1 Watt utilisé par les équipements informatiques du centre de donnée, l’hébergeur aura besoin de consommer 2 Watts. Ceci est notamment dû aux consommations annexes comme le refroidissement des serveurs par exemple.

Un hébergeur vert est un data center dont le PUE se rapproche de 1.

Les normes ISO

Un moyen efficace de se renseigner sur le véritable engagement d’un hébergeur pour l’environnement et de se rapporter aux normes de gestion des énergies et de l’environnement :

  • Norme ISO 14001 est une norme globale sur le management environnemental. Elle suit et contrôle les actions des entreprises dans tous les domaines : utilisation des meilleures techniques disponibles, gestion des consommations d’électricité et d’eau, etc.
  • Norme ISO 50001 se concentre sur la gestion énergétique des entreprises. Elle certifie ainsi les efforts des entreprises à préserver les ressources et diminuer leur impact sur le climat.

Ces deux normes se basent sur le principe de l’amélioration continue : mettre en place des actions pour toujours faire mieux et aller toujours plus loin. Les entreprises certifiées par au moins l’une de ses normes a une véritable volonté d’agir et elle est régulièrement contrôlé par un organisme pour cela. C’est donc un gage de confiance pour vous !

Conclusion

Les hébergeurs verts existent donc véritablement. De plus en plus d’entreprises comprennent l’importance d’agir sur ce volet environnemental, même si, ne nous le cachons pas, cela reste un très bon argument commercial. Si vous voulez choisir un hébergeur écologique, Wexample en a listé quelques uns pour vous dans leur article.

Il existe de nombreuses actions qu’un freelance peut mettre en place pour diminuer l’impact de son activité sur internet. Si vous avez besoin d’aide dans cette démarche, n’hésitez pas à me contacter !

1 réflexion sur “Les hébergeurs verts existent-ils vraiment ?”

  1. je ne pensais pas qu’on pouvait avoir un impact sur l’environnement en choisissant son hébergeur ! super intéressant et aussi le rappel que tout n’est pas bon quand c’est annoncé “vert”. C’est important qu’on est les clés pour faire de vrais choix éclairés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.